×

Avertissement

Échec de la suppression de 26041080e036b4d62eb8260517426328.png

Échec de la suppression de bd4234043e9db62ca0da88e35b686340.js

Mme Pauline ZOURE, Secrétaire d’Etat, Chargé de l’aménagement du territoire, a, au nom de Madame le Ministre de l’économie, des finances et du développement, procédé le mardi 24 janvier 2017 à Ouagadougou  à l’installation officielle des membres des directoires. L’instauration de cet organe incarne la volonté des responsables du MINEFID, d’asseoir une gouvernance économique et financière basée sur une gestion plus saine et transparente des  finances publiques.

 

 

 

En mettant en place ces directoires,le ministère de l’économie a voulu  se doter d’un organe d’aide à la décision dans les domaines stratégiques et sensibles.

Derrière donc ce vocable se  dresse  une ferme volonté des autorités du MINEFID de renforcer la transparence dans la gouvernance économique et financière.

Après une phase d’hibernation faite de réflexions pour donner plus de sens à l’action de cet outil de management opérationnel,  les directoires renaissent de plus belle avec une nouvelle mission : anticiper innover, moderniser et transformer à travers l’élargissement de la base de la prise de décision, des conseils avisés  la  promotion de la transparence et de l’efficacité dans le management organisationnel

Dans un contexte post insurrectionnel où la transparence dans la gestion de la chose publique et la rationalisation des ressources, sont devenues des exigences citoyennes de plus en plus fortes, le ministère de l’économie, des finances et du développement ne pouvait rester en marge, a indiqué madame le secrétaire d’Etat chargé de l’aménagement du territoire.

 

Pour elle, l’installation  des membres des directoires, s’inscrit répond au souci d’assurer une meilleure gouvernance économique et financière.

Mme Pauline ZOURE, Secrétaire d’Etat, chargé de l’aménagement du Territoire a encouragé et félicité les membres des directoires pour leur nomination et les a exhorter à plus d’abnégation au travail et à la recherche de l’amélioration de la prise de décision. Elle a, par ailleurs, rassurer ces nouveaux membres, de la disponibilité et du soutien des premiers responsable du département de l’économie, des finances et du développement afin que les objectifs fixés soient atteints.  

Pour rappel, les directoires ont été créé en juillet 2012 auprès de quatre structures  stratégiques (Direction générale des impôts(DGI), Direction générale des douanes(DGD), Direction générale du trésor et de la comptabilité publique(DGTCP), Direction générale des affaires immobilières et de l’équipement de l’Etat(DGAIE).

Ils  reposent sur deux principes majeurs à savoir l’élargissement de la base de la prise de décision sur les questions sensibles afin de minimiser les risques d’erreurs et la promotion de la transparence et de l’efficacité dans le management organisationnel. En 2015, de nouvelles équipes avaient été mises en place mais suite à des difficultés rencontrées, n’avaient pu fonctionner.

Composition des membres des différents directoires

 

 

Directoire de la DGAIE 

 

  • Président: Sidiki Robert TOE ;
  • Membres: Edith Belém DAMIBA, Souleymane NABOLE, Souleymane KONE, William Gislain TOE

 

 

 

Directoire de la DGI 

 

  • Président: Moumouni GNAKAMBARY
  • Membres: Adama BADOLO, Catherine COULIBALY, Kisito TRAORE, Saidou SAVADOGO,

 

 

Directoire de la DGTCP

 

  • Président: Justin NIKIEMA
  • Membres: Naby Abraham OUATTARA, Aminata OUEDRAOGO/SEMDE, Abdoul Rachid SOULAMA, Robert TONDE

 

Directoire de la DGD

 

  • Présidente: Céline YONABA/COULIBALY
  • Membres: Adama SAWADOGO, Salimata Micheline ILBOUDO/DIALLO, Soabou DIALLO, Célestin SANON,