×

Avertissement

Échec de la suppression de 26041080e036b4d62eb8260517426328.png

Échec de la suppression de bd4234043e9db62ca0da88e35b686340.js

Pour sa première sortie officielle en Afrique de l’Ouest, le Vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique, Hafez GHANEM, a choisi le Burkina Faso. Il y a effectué une visite de travail et d’amitié, du 19 au 21 août 2018 à Ouagadougou. A l’occasion de ce premier séjour du Vice-président de la Banque mondiale en terre burkinabè, le Chef du gouvernement, Son Excellence Paul Kaba THIEBA, lui  a offert un dîner d’accueil en son honneur le vendredi 20 août à l’Hôtel Laïco au cours duquel il lui a remis  un présent symbolique.  Paul Kaba THIEBA a, par ailleurs, exprimé la reconnaissance du peuple et de toute la Nation à monsieur GHANEM pour le choix porté sur son pays.

                                

Selon le Premier ministre burkinabè, Hafez GHANEM est un expert du développement qui est très attaché à  la croissance inclusive et la réduction de la pauvreté. A entendre le Chef du gouvernement burkinabè le nouveau  Vice-président de la Banque mondiale pour l’Afrique est favorable au financement des projets, de développement du capital humain, de soutien à l’essor du secteur privé, d’amélioration de la productivité agricole, d’amélioration de l’accès aux infrastructures, de renforcement de la résilience aux changements climatiques, de promotion de l’intégration régionale. Sa vision pour la région-Afrique accorde une place centrale à l’intensification de l’aide en faveur des États fragiles et en conflit, à la promotion de l’égalité des sexes et au développement d’opportunités économiques pour les jeunes. Hafez GHANEM a occupé plusieurs fonctions dont celles de Vice-président de la Banque mondiale pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord, sous-directeur général au sein de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), directeur des opérations pour le Nigéria, directeur des opérations pour Madagascar, les Comores, Maurice et les Seychelles ; et chef de secteur pour l’économie du secteur public et la politique commerciale dans la région-Europe et Asie centrale. «Au regard de son expérience, en parallèle avec la situation de nos pays, je suis persuadé, convaincu, et rassuré que c’est un homme doté de grandes ambitions pour le développement des pays africains et particulièrement pour le Burkina Faso», a laissé entendre Paul Kaba THIEBA.

Prenant la parole, à son tour, monsieur Hafez GHANEM a traduit ses remerciements au gouvernement burkinabè pour la chaleureuse hospitalité et la réception qui lui ont été réservées. Il s’est dit être fier du partenariat entre son institution et le «pays des Hommes intègres». A l’entendre, la raison principale de cette visite officielle au Burkina Faso est de pouvoir examiner ce que la Banque mondiale pourra apporter comme actions de soutien au pays pour son développement.