×

Avertissement

Échec de la suppression de 26041080e036b4d62eb8260517426328.png

Échec de la suppression de bd4234043e9db62ca0da88e35b686340.js

«Monsieur  FAYAMA Karfa, matricule 49 060 E, inspecteur du Trésor. Vous êtes nommé Directeur de Cabinet  en Conseil des ministres du mercredi 20 mars 2019. Je vous déclare installer dans les fonctions de Directeur de Cabinet avec toutes mes félicitations et tous mes encouragements». C’est par cette formule, que le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Lassané KABORE, a procédé à l’installation officielle du nouveau Directeur de Cabinet dans ses fonctions. La passation des charges entre le Directeur de Cabinet entrant, Karfa FAYAMA, et la Directrice sortante, Clarisse MERINDOL/OUOBA a eu lieu, ce jeudi 28 mars 2019, à Ouagadougou.

                                         

Au cours de la cérémonie de passation des charges, le ministre KABORE a émis le souhait de voir le nouveau Directeur de Cabinet remplir efficacement ses fonctions. Tout en lui promettant son accompagnement, il l’a invité à faire en sorte que la cordialité et le respect mutuel puissent régner au sein du département. Selon le ministre, c’est le climat et l’environnement du travail qui déterminent la productivité. «En tant qu’homme de dialogue et discret, j’ai voulu le responsabiliser à ce poste pour qu’il puisse m’accompagner, bien sûr, avec l’ensemble des collaborateurs à continuer le travail. Je ne doute pas qu’au regard de ses compétences, M. FAYAMA pourra assumer convenablement et efficacement ses fonctions», a-t-il soutenu.

Le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, a également témoigné sa gratitude à Mme MERINDOL/OUOBA pour son accompagnement depuis sa prise de fonction. «La Directrice de Cabinet, Mme MERINDOL/OUOBA m’a accompagné depuis mon entrée en fonction, elle m’a surtout aidé à mieux connaître le département et les enjeux, mais aussi à appréhender un certain nombre de dossiers suffisamment confidentiels et souvent très urgents. Nous avons eu une très bonne collaboration», a-t-il confié avant de lui souhaiter une bonne suite de carrière.

 Karfa FAYAMA entend consolider les acquis et insuffler une nouvelle dynamique

Dans son discours de prise de fonction, le nouveau             Directeur du Cabinet du ministère de l’Economie, des Finances et du Développement, Karfa FAYAMA, a exprimé sa gratitude au ministre KABORE, pour la confiance placée en lui. Il a, en outre, rendu un hommage mérité aux ministres délégués chargé du Budget, et de l’Aménagement du territoire, à la Directrice de Cabinet sortante, Clarisse MERINDOL/OUOBA, à  l’équipe des conseillers techniques, des chargés de mission et au personnel de soutien pour le travail déjà abattu au sein du département.

En prenant fonction ce 28 mars, M. FAYAMA dit mesurer l’ampleur de  la charge qui lui incombe désormais et l’importance des défis qui l’attendent dans un contexte quelque peu difficile. Toutefois, il dit être convaincu qu’avec l’aide de Dieu et des autorités en charge du ministère de l’Economie, des Finances et du Développement, il saura mener à bien la mission qui lui a été confiée. Il entend relever, avec l’ensemble de ses collaborateurs, les défis majeurs qui se posent aujourd’hui au département en insufflant une nouvelle dynamique. «Il s’agira pour moi, premièrement, de consolider les acquis déjà engrangés par mes prédécesseurs depuis la création de ce poste. En second lieu, d’insuffler au Cabinet du ministre, une nouvelle dynamique en phase avec les orientations du ministre et les défis du moment. Je voudrais engager, ici même, ma responsabilité personnelle de travailler pour mériter la confiance placée en moi. Et,  pour paraphraser le philosophe SPINOZA, apporter ma bonne humeur à la vie du Cabinet du ministère de l’Economie, des Finances et du Développement afin qu’elle nous sourit tous», a-t-il déclaré. Pour Karfa FAYAMA, le succès de toute entité repose sur la qualité de l’organisation de ses hommes. A cet effet, il dit être convaincu qu’en travaillant main dans la main, des défis seront relevés. «Avec un véritable partenariat, un sens aigu de l’écoute, un travail constant et des sacrifices soutenus, nous atteindrons nos objectifs. Je ne doute point que tous et toutes ici présents, nous nous écouterons les uns les autres, nous apprendrons les uns des autres. Et par-dessus tout, nous nous ferons confiance», a-t-il confié.

                                             

Quant à la Directrice sortante, Clarisse MERINDOL/OUOBA, elle a traduit sa reconnaissance à tous ses collaborateurs pour la franche collaboration dont elle a pu bénéficier et les défis relevés ensemble. «Nous avons fait face à de multiples contraintes résultant de conjonctures particulières. Etant convaincue de la capacité de l’homme à modérer et remodeler les bases qu’il a lui-même conçues, mon optimisme est grand que la sérénité et la raison prélaveront au sein de ce département que je quitte. Je vous souhaite une bonne suite et plein succès à tous», a-t-elle relevé.

A l’endroit du nouveau Directeur de Cabinet, elle a souhaité plein succès dans les couloirs du pouvoir de décisions du ministère de l’Economie, des Finances et du Développement. Tout en l’invitant à rester lui-même et à l’écoute du ministre, elle lui a rassuré de sa disponibilité à l’accompagner. «Soyez libre et cohérent dans vos actions et en totale harmonie avec les lignes dictées par le ministre, votre supérieur hiérarchique direct non sans renier vos convictions profondes. Ouvrez-vous également à l’écoute de vos collaborateurs et soyez juste», a-t-elle conseillé avant d’exprimer  sa gratitude  au ministre pour le temps passé ensemble.