×

Avertissement

Échec de la suppression de 26041080e036b4d62eb8260517426328.png

Échec de la suppression de bd4234043e9db62ca0da88e35b686340.js

Placée sous le patronage du Moogho Naaba, la présidence du  ministre des Sports et des Loisirs, Daouda AZOUPIOU, et le parrainage du ministre de l’Economie, des Finances et du développement, Lassané KABORE, la 2èmeédition du marathon des échangeurs, s’est déroulée, dans la matinée du samedi 22 juin 2019, à Ouagadougou. Elle a été courue sur une distance de 42 kilomètres 195 mètres. Organisée par la Télévision BF1, cette édition a regroupé plus de 500 athlètes venus du Burkina Faso, du Niger, du Togo, de la Côte d’Ivoire, du Bénin, du Cameroun et du Kenya; contre 300 participants à la première édition.

                                                             

Parti du Stade du 4 Août autour de 7h30mn, le vainqueur de la 2ème édition, le Kenyan, John Mururi MBURU, a bouclé le tour des quatre échangeurs de Ouagadougou (les échangeurs de l’Ouest, Ouaga 2000, l’Est et du Nord) en 02 heures 45 minutes 18 secondes. Il remporte ainsi le premier prix d’une valeur d’un million de F CFA, un prix spécial du ministère de l’Economie, des Finances et du Développement d’un montant de 150 000 F CFA, un autre prix d’une valeur de 100 000 F CFA et un boubou traditionnel moaga, offerts par le Moogho Naaba. Avant le véritable top de départ des marathoniens, ce sont les ministres Daouda AZOUPIOU, Edith Clémence YAKA, les invités et le personnel du ministère de l’Economie, des Finances et du Développement qui ont donné le ton sur une distance d’environ 100 mètres. Pour le ministre des Sports et des Loisirs ce marathon offre une opportunité aux populations de communier. Il a félicité la télévision BF1 pour son initiative, ainsi que l’ensemble des organisateurs et tous ceux qui ont accompagné l’édition de 2019.

En raison d’une pluie qui s’est abattue sur la capitale burkinabè vers la fin du marathon, la cérémonie de remise des prix s’est déroulée dans la soirée, dans l’enceinte de la télévision privée BF1, en présence du ministre de l’Economie, des Finances et du Développement, Lassané KABORE, et du ministre délégué chargé du Budget, Edith Clémence YAKA.

A l’occasion, le parrain, en l’occurrence, le ministre KABORE a offert deux prix d’une valeur de 150 000 F CFA chacun respectivement au vainqueur, John Mururi MBURU, à la première femme à franchir la ligne d’arrivée, Bentille ALASSANE du Bénin ; et deux autres prix d’une somme de 100 000 F CFA chacun au premier Burkinabè à franchir la ligne, Inoussa SIMPORE et au plus âgé de la compétition. Le Burkinabè, Inoussa SIMPORE a terminée cinquième en franchissant la ligne d’arrivée en 02h 56 mn 36 s. Quant à la Béninoise, elle l’a franchie en 03h 05 mn 25 s. L’Ivoirien, Konan KOUAKOU, qui avait remporté l’édition de 2018, a terminé en 6ème position.

Le ministre de l’Economie, des Finances et du Développement a félicité le Directeur général de la télévision BF1 pour l’initiative du marathon des échangeurs. Pour lui, ce marathon mérite un accompagnement de la part des autorités burkinabè. «Une chaîne privée qui accepte, dans le cadre de sa responsabilité sociale, donner cet exemple, cela mérite que notre ministère puisse l’accompagner et l’encourager, parce que c’est comme cela que nous allons ensemble bâtir notre pays», a confié Lassané KABORE avant de se déclarer déjà conquis et convaincu et de promettre faire le plaidoyer nécessaire pour que cet événement puisse bénéficier de l’appui nécessaire à même de l’aider à grandir. Et au-delà de BF1, faire rayonner l’image du Burkina Faso à l’international.

Quant au Directeur général de la Télévision BF1, Issoufou SARE, il s’est dit satisfait du nombre de participants qui a augmenté par rapport à l’édition de 2018. L’objectif visé, selon lui, est de pouvoir positionner d’abord le marathon des échangeurs sur l’échiquier continental, et ensuite à l’international. «Nous avons foi en cela. L’une de mes satisfactions, c’est le soutien de mes confrères et des autres médias», a-t-fait savoir.

Notons que les vingt premiers du marathon ont été récompensés. Et le plus jeune et le plus âgé de la compétition avaient respectivement 16 ans et 49 ans.